De la Globalité à la spécificité

Perfectionnement, de la Globalité à la spécificité

Le cours de perfectionnement a été modifié et simplifié, il est plus compact et plus concis.

 

Trop nombreux sont les confrères qui travaillent dans le segment, qui se contentent de traiter l’articulation douloureuse….

D’autres, plus habiles, traitent plusieurs segments successivement les uns derrière les autres (une cheville, puis une sacro-iliaque, puis quelques fascias,  puis une lombaire….)

 

Mon sentiment est qu’on peut traiter, si nécessaire,  un segment, mais qu’il faut dans le même temps globaliser. (le corps entier). Ou mieux traiter le corps entier en même temps.

 

C’est tout le génie de l’utilisation du Fulcrum de Sutherland  qui fera l’objet principal de ce cours.

Pouvoir utiliser le Fulcrum de Sutherland c’est commencer à comprendre le Mecanism et à savoir utiliser les Ressorts.

 

Et le Mecanism, que faut-il en dire, comment le définir ? La capacité d’auto-guérison individuelle ! Une entité !

Pourquoi faut-il le définir, laissez moi guider vos mains et percevez le ! Il est souvent difficile de mettre des mots là ou il y a perception......

 

Enfin en même temps que la globalité on peut utiliser utiliser tout un arsenal thérapeutique original, peu ou mal connu comme ; les compressions modifiées, la fluctuation revue, l’armoire normande, et d’autres «savoir faire»…  

 

Mes chers collègues c’est à ce cours de Perfectionnement  que vous êtes convié à participer.