Occlusion dentaire "normale"

Je ne suis pas capable aujourd’hui de dire ce qu’est une Occlusion dentaire normale, d'autant que pour un même patient, l'occlusion "normale" du matin n'est pas celle du soir. Vous trouverez dans la littérature spécialisée des définitions qui souffrent quelques variantes en fonction des écoles.

 

Je me permettrai donc quelques digressions qui, je l’espère, provoqueront des discussions  entre praticiens de la bouche, ostéopathes et ….

 

Pour moi, clinicien, il n’existe pas d’Occlusion dentaire type. Chaque patient a son occlusion "normale".

Cette Occlusion dépendrait, s’adapterait à la posture du moment, elle pourrait même la stabiliser ou la modifier.

1.    Elle dépend de la posture; car les os cartilagineux de la base et de la face sont des vertèbres qui ont involué. Ces os s’organisent donc  en fonction de l’équilibre vertébral du moment. On comprend ainsi que l’occlusion du soir soit différente de celle du matin.

2.    Elle est adaptative ;

a.    car les forces transmises aux dents via la langue, les maxillaires et la mandibule peuvent provoquer des mouvements dentaires  spontanés autorisés par l’os alvéolaire. (C’est d'ailleurs la "qualité de fluidité" de cet os qui permet le travail orthodontique).

b.    les variations fonctionnelles modifient la forme des os par appositions périostées sur les condyles mandibulaires par exemple.

c.    enfin les Ostéopathes Crâniens s’appuient sur la mobilité des os du crâne et leurs asymétries de positionnement pour comprendre et traiter les défauts d’occlusion.

3.    Elle participe à stabiliser cette posture : réciproquement, l’intercuspidation stable d’un patient permet de "verrouiller" la posture.

Une question importante découle de ces constatations : pourquoi l’Occlusion de ce patient est stable et retient la posture, alors que  celle de cet autre patient est spontanément mobile et s’adapte. La tentative de réponse fait appel à des développements qui seront abordés dans le cours.

 

Ces constatations jettent un voile sur nos réglages occlusaux (du matin ou du soir, après traitement postural et /ou ostéopathique ……) et dans quelle occlusion devons-nous régler nos constructions prothétiques…!

 

Il existe de nombreuses procédures, nous en proposerons dans le cours. En pratique, avec nos moyens respectifs, nous faisons de notre mieux, et sommes heureux que l’acte médical soit un art….  et les corps de nos patients pleins de ressources et de capacités adaptatives. Mais quelques fois….. alors pour ces patients nous devons explorer ce que signifie l'adaptabilité corporelle et....