Examen succinct de la posture

Il est difficile d’avoir un examen postural "universel", chaque praticien a sa "marotte"

 

L’examen que nous vous proposons est succinct, il explore presque tous les aspects de la posture. Cet examen s’inspire de l’expérience déjà ancienne de notre confrère et ami le Dr Alain Meunier-Guttin-Cluzel.

 

Bien évidemment, des investigations cliniques et para-cliniques ont été, selon les besoins, diligentées. L’interrogatoire met en exergue l’histoire de la maladie et les attentes du patient. On n’omet pas d’expliquer ce qu’il est possible d’obtenir et dire ce qui nous semble hors d’atteinte !

 

Il faut mettre le patient à l’aise! Il se tient debout, relâché, si possible en sous vêtements, les pieds nus, parallèles ou ouvert à 30° maximum, symétriquement disposés.

Il est sans lunettes, yeux ouverts fixant un point lointain, mâchoires relâchées, dents sans contact.

 

On  observe,  et si on dispose d’un miroir (quadrillé c’est mieux), on fait observer au patient et/ou à ses accompagnants:

11       1.De face l’écart avec l’horizontale : (noter le coté le plus bas, quantifier en mm):

a.    la ligne bipupillaire,

b.    la ligne biacromiale,

c.     la ligne entre les 2 épines iliaques antéro-supérieures.

2.        2.Dans le plan horizontal : (noter le coté le plus en avant et de combien en mm).

3.        3.Dans le plan sagittal:

        On note la position de l’occiput 

        Avec un fil à plomb tangent au plan fessier

        - On note la position du plan scapulaire et la distance en travers de doigt par rapport à la ligne,

        - On mesure les flèches cervicales et lombaires….

On doit après le traitement se rapprocher le plus possible de l’orthogonalité.

 

L’Occlusion dentaire.
Je ne m’appesantis pas sur l’occlusion. Les patients disent avec raison que les contacts dentaires du matin ne sont pas les mêmes que ceux du soir…. Je fais néanmoins remarquer et tester les grosses irrégularités de l’occlusion (inocclusion unilatérale complète…) pour pointer les modifications et améliorations en fin de séance.

Je note néanmoins, si il y en a, les modifications de posture générales dents relâchées (examen précédent) ou dents serrées.

 

L’œil

On recherche et on note :

L’œil directeur 

La présence d’une latéralité,

Un défaut dans l’oculomotricité : asymétrie droite gauche en convergence

Port de lunettes, surtout si verres progressifs (défaut de centrage des verres) ; tests sur la posture générale (examen précédent) avec et sans les lunettes, yeux ouverts puis fermés

 

L'Oreille.

En dehors d’un problème d’audition, de vertige, de bourdonnement ….. L’oreille est peu investiguée. Nous attachons de l’importance (l’oreille étant un capteur inertiel), aux grandes asymétries de positionnement de l’oreille qu’on essaie d’améliorer en cours de séance.

 

Le pied  (voir examen des pieds)…..

Position des talus : rotation interne ; rotation externe ; asymétrie droite gauche.

Arche interne : plate, creuse, asymétrique.

Orteils : griffe, hallux valgus, asymétrie.

 

Enfin un examen dynamique peut être proposé.

2.