L’ANATOMIE, LA PHYSIOLOGIE ET LA PHYSIOPATHOLOGIE.

Parmi toutes les façons d’appréhender l’Ostéopathie Crânienne, celle qui s'appuie sur l’interdépendance structure/fonction, sur la connaissance physiopathologique a notre préférence. Parce que le plus souvent le résultat est immédiatement au rdv ; soit parce que l’articulation est à la fin de la première séance moins douloureuse, soit parce que la structure a changé de forme….

 Néanmoins je ne pense pas qu’une méthode soit supérieure à  une autre, la meilleure approche est celle dans laquelle nous nous sentons bien et celle pour laquelle nous avons les meilleurs résultats.